Smoke sur les couleurs de base non diluées, Longhair

(Noir, Chocolat et Cinnamon)

Avant de commencer, une petite parenthèse qui me semble importante.

Malgré moult recherches, je n’ai jamais trouvé sur le net de document regroupant ce type d’informations sur les couleurs smoke, tout ce qui suit est uniquement le fruit de mon expérience et de mes observations, de ce fait :

  • ces écrits n’engagent que moi, libre à chacun d’y prêter crédit ou non !
  • je les publie, je l’espère, dans un but de partage et d’entraide, ils seront disponibles ultérieurement en version pdf imprimable (si je trouve comment faire) afin que vous puissiez vous en servir, si vous le souhaitez, à des fins personnelles. En revanche, je vous demande d’avoir la gentillesse de respecter la somme considérable de travail qu’ils m’ont coûté et de ne pas vous en servir à d’autres fins (alimenter un site d’élevage ou autre). En outre, ils sont tous, comme l’ensemble du site de l’élevage, protégés par Copyright.

Rien quand on élève, n’est figé dans le marbre !

J’ai commencé cet article il y a plus d’un an, l’ai laissé de côté par manque de temps, pour y revenir il y a quelques semaines, le modifiant et le complétant à foison. En effet, dans ce laps de temps, mon expérience a grandit, mes connaissances de la génétique féline aussi, j’ai vu, appris et compris davantage. A force de recherches mais également grâce à de nombreux échanges avec mes amis éleveurs, que j’en profite pour remercier chaleureusement pour leur gentillesse et leur patience (parce que quand je cherche à comprendre un truc, ils vous le diront, je suis obsessionnelle et chiante… les pauvres). Ce qui suit est le reflet de mes connaissances actuelles mais aussi de mes réflexions et/ou de suppositions, car malheureusement pour nous, la génétique des couleurs du chat est à la fois complexe et encore incomplète à certain point de vu (si les gènes sont identifiés, il n’en reste pas moins qu’au jour d’aujourd’hui, seul un petit nombre peut être testé par ADN).

 Je ne peux donc pas exclure l’éventualité d’apporter quelques modifications avec le temps, car c’est un fait, la remise en question permanente est ce qui permet de progresser.

 GENERALITES

On arrive maintenant enfin au cœur du sujet !

Vous verrez, au final, sur ces couleurs-là, c’est fastoche !!

Et si vous ne me croyez pas, attendez que je vous présente les autres couleurs !

A présent que toutes les bases un peu indigestes sont posées, on peut commencer !!

 

Je sais pertinemment que je vais faire grincer quelques dents ou peut être ébranler certaines convictions, mais peu importe. J’ai manqué de confiance en mes analyses et en mon jugement par le passé sous la pression de certains, mais le temps m’a prouvé qu’au final, mes analyses n’étaient pas si mauvaises. Sans cet acharnement dont j’ai fait preuve pour comprendre comment à force d’observation, on pouvait avec certitude (tout du moins sur ces couleurs), affirmer qu’un chaton était smoke, ma belle Ocarina, serait restée cinnamon silver spotted tabby sur le papier.

 

Il faut bien comprendre une chose essentielle. Sur les couleurs non dilués de base, le smoke se voit ( et d’ailleurs doit se voir) dès la naissance et ceci même quand le chaton est encore dans sa poche et mouillé (c’est d’ailleurs encore plus facile à voir puisque la couleur de base est ainsi assombrie). Donc non, un chaton qui naît en apparence uni non smoke ne devient pas magiquement smoke à 6 jours ou plus, sous prétexte qu’est apparu un masque vaguement plus clair, des halos de poils plus clairs ou encore qu’on distingue une base argenté très lumineuse. Quel que soit l’évolution du pelage d'un chaton né sans masque argent franc durant ses premières semaines de vie, ce chaton n'est pas smoke !

 Pour en avoir fait naître dans ces trois couleurs, je peux vous assurer qu’une fois qu’on a compris ça, il est impossible de se tromper ou de douter !

 

Quelques caractéristiques du smoke, à garder en tête comme base de travail :

  • Le smoke est une "couleur" évolutive (pendant toute la croissance, donc quasiment jusqu’à 1 an, même si en théorie un chat est considéré comme adulte à 10 mois, on va partir de ce principe) et changeante (en fonction des saisons par exemple). C'est un point intéressant qu’il me semble important de souligner, car ce constat peut au final se transformer en un véritable atout, surtout lorsque sur un chat adulte, la présence du gène I n’est pas si évidente que ça visiblement. Observer les photos d'un tel chat, pendant sa croissance et au fil des saisons peut permettre de déterminer avec quasi certitude, la présence ou non du gène I. Je vous ai présenté des chats smoke adultes, mais qui à la naissance, ne ressemblaient pas vraiment à ça, et qui lors de leur croissance, ressemblaient encore à autre chose. C’est cette évolution de l’apparence que j’ai passé des années à analyser, couleur par couleur, dans l’espoir de ne plus jamais me tromper (l’espoir fait vivre hein^^).
  • Un chaton unis non smoke, ne changera pas radicalement d’intensité de couleur en grandissant, comme c’est le cas pour un chat smoke (plusieurs ton bien souvent), je reviendrais sur ce point plus tard.
  • Sur un chat adulte, l’expression du smoke peut être très différente visuellement, d’un individu à l’autre en fonction de plusieurs paramètres, ou sur un même individu, d’une saison ou d’une année à l’autre. J’y reviendrais très longuement dans un autre article.

Nous allons émettre l’hypothèse d’un mariage entre un uni non smoke et un smoke, le seul enjeu sera donc de différencier uni non smoke et smoke parmi les chatons nés de ce mariage. Cela peut sembler simple de prime abord, mais finalement, pas tant que ça…

 

NB : Tout ce qui suit est valable UNIQUEMENT sur le longhair pour les couleurs noir, chocolat et cinnamon!!

          Bien que sur les shorthair, le mode de fonctionnement soit identique, on observe quelques variantes dues à la longueur du poils.

 A LA NAISSANCE

Les lunettes, la face  :

 

A la naissance, la plus grande preuve de la présence du gène I, réside dans le fait que le chaton longhair smoke noir, chocolat ou cinnamon, a TOUJOURS des « lunettes » argent, on ne les devine pas, on les voit !! Et cela, quelque soit l'angle sous lequel on regarde le chaton (de face, de côté, par au-dessus...) et l'exposition à la lumière auquel il est soumis (au soleil, sans soleil, dans la pénombre ...).

Elles sont nettes, blanches et lumineuses, leur taille et leur forme en revanche peut varier d’un chaton à l’autre, je vais y venir juste après plus en détail.

C’est le signe le plus flagrant et surtout incontestable, de la présence du gène Silver.

Je le réécrit, en gras, en rouge s’il le faut, mais pour cela soit bien clair pour tous : Un chaton noir, chocolat ou cinnamon qui naît sans masque argent, n’est pas smoke et cela quel que soit l’évolution ensuite de son poils durant la croissance !!

Déjà rien qu’au regard de ça, en théorie, on ne peut pas se tromper quand on fait naître.

Sauf que voilà, pendant la croissance d’un chaton il se passe des fois pleins de choses troublantes, et quand on ne travaille pas particulièrement le smoke ou que c’est la première fois qu’on en fait naître, on peut être empreint de doutes (je vais rester sympa et n’évoquer que ces éventualités).

Et puis, lorsque vous-même craquez pour un mini, qu’il est noté qu’il est smoke, qu’il semble en avoir l’apparence, très compliqué de se faire sa propre opinion. Vous n’étiez pas là le jour de la naissance, ni les jours d’après.

 

La première des choses donc est de demander à l’éleveur lorsque l’on a un doute sur la couleur du dit chaton (parce que vous le verrez, au fil des semaines, certains chatons non smoke peuvent faire penser visuellement à un chaton smoke), c’est une photo du chaton à la naissance, ou éventuellement à 1 ou 2 jours.

Sauf que parfois il n’en a pas, moi la première ! Parce que nos mamans ont besoin de tranquillité et que les séances photos en grandes pompes avec des nouveaux nés ce n’est pas l’idée du siècle. 

Si pas bonheur il en a, voici la suite, sinon ne vous inquiétez pas, il y a d’autres moyens d’avoir des certitudes.

Même si la taille des « lunettes » varie d’une individu à l’autre à la naissance, leur forme est très caractéristique.

A minima, il y a toujours une forme plus ou moins épaisse, en « ¼ d’étoile », ou de couronne bizarre comme vous voulez, autour de chaque œil (d’où le nom de lunettes).

 La pointe au-dessus du coin interne de l’œil, lorsque que les « branches de ce ¼ d’étoile » sont assez fines, montent souvent assez haut et semble plus grandes et fines que les autres. Le tour complet des yeux est toujours plus ou moins, bordé d’argent.

Chatons nés à l'élevage en 2020 et 2016

Lorsque que le masque est plus grand à la naissance, l’argent peut s’étendre entre les deux yeux, avec une espèce de pointe ou non, qui monte plus ou moins entre les deux yeux. On retrouve en revanche toujours dans le dessin de ce masque, la forme caractéristique cité précédemment.

 Il faut noté que plus le masque argent est étendu à la naissance et plus l’argent sera déjà présent sur la face du chaton.

Chatons nés à l'élevage en 2020 et 2018

 

 

 

 

En résumé :

 

Pour plus de clarté, les chatons smoke sont notés 

Chatons nés à l'élevage en 2016, 2018 et 2019


Le tour de la gueule :

 

 Les babines et le menton sont plus clairs que le corps, parfois de manière assez discrète, d’un ou deux tons, ou clairsemés de poils argent, parfois l’argent est déjà très nettement visible. Comme dit juste au-dessus, cette caractéristique est proportionnelle à la taille des « lunettes » ou masque présent à la naissance.

Chatons nés à l'élevage en 2020 et 2016

De ce que j’ai pu observer, plus l’argent est présent et étendu sur la face (et le reste du corps) à la naissance du chaton, plus l’évolution du smoke durant la croissance sera spectaculaire. En effet, au fur et à mesure de la croissance du chaton et donc de la croissance de son poils, l’argent va se faire de plus en plus visible. Le même chaton smoke à 2-3 mois est complètement différent visuellement de ce qu’il était à la naissance. Il y a TOUJOURS une période durant la croissance, pendant laquelle le chaton aux couleurs de bases  non diluées, éclaircit très nettement (moins pour les chatons smoke génétiquement ticked), parfois de manière très importante, parfois non, mais une chose est certaine on voit clairement la différence. Chez les chatons dont l’argent est très présent à la naissance, on constate le plus souvent la netteté de cette phase évolutive vers 3-4 mois, pour les autres, c’est souvent plus tard vers 5-6 mois. Elle atteindra son apogée un peu plus tard, au fur et à mesure de la croissance.

Nés à l'élevage en 2020 et 2016

Le reste du corps :

 

Le ventre est plus clair que le dos (parfois très légèrement donc peu visible), un peu comme le sont les babines et le menton, plus ou moins moucheté (là désolé, il faudra me croire sur parole, je n’ai pas de photo de bidon quand ils sont tout mini), parfois même, très argent avec des spots de couleur.

Leur pattes sont également plus ou moins plus claires que le corps, parfois déjà avec la présence de marques fantômes qui leur donne un aspect « rayé ».

 Dans l’ensemble, tout est une question de proportion, plus la face est marqué d’argent, plus les autres caractéristiques énoncées seront prononcées.

Chatons nés à l'élevage en 2020 et 2019

 LA CROISSANCE

Aspect visuel global :

 

On observe des caractéristiques visuels plus ou moins nets.

Le chaton smoke en noir, chocolat et cinnamon semble dans le grande majorité des cas, vu du dessus, plus clair qu’un chaton de même couleur non smoke. Cette différence de teinte, légère à la naissance, sera présente et va s’accroître tout au long de l’évolution du chaton, parfois d’une manière tellement importante que cela en est troublant.

Quand dans une même portée naît par exemple un petit chocolat et un petit chocolat smoke, sans même avoir vu leurs faces, on arrive souvent assez rapidement, à les distinguer dans le groupe.

24h après la naissance


Chatons nés à l'élevage en 2016

L’évolution de la couleur pendant les premiers mois de vie :

 

Un chaton uni non smoke peut vous trompez :

  • Si l’allèle TiA sur le Locus Ti est présent (responsable du patron ticked), sujet que je vais développer, car à priori, c’est très souvent là où ça pêche.
  • en cas de retard de croissance et/ou carence (pour plein de raisons différentes, parce que quelque soit les compétences de l’éleveur, la naissance et la croissance n’est pas toujours un long fleuve tranquille)

Cas du chaton uni génétiquement ticked 

 

Un chaton uni génétiquement ticked, a le pelage qui est fortement susceptible de changer au cours de sa croissance, c'est d'ailleurs cette particularité qui permet de déterminer la présence de l'allèle TiA  sur un chaton uni non smoke.

On distingue entre autre,  des halos de couleurs nettement plus clairs ou parfois une base argenté lumineuse (là est bien le soucis).

Si de prime abord, son aspect visuel général peut prêter à confusion pour un œil non averti, il est au final assez facile de se dépêtrer de ses doutes. 

D'une part, l’intensité de sa couleur de base restera toujours plus ou moins la même et identique à celle d’un autre chaton non smoke, sans marques fantômes ou retard de croissance. Pour schématiser, en prenant pour exemple une base noir, il restera dans son ensemble, d’apparence noir tandis que le smoke paraîtra plus gris. 

D'autre part, s'il semble globalement un peu plus plus clair qu'un chaton non ticked pendant un temps, au fur et à mesure de sa croissance, il va foncer pour au final vers 3-4 mois avoir exactement le même aspect qu'un chaton uni non ticked.

Quand on a vu une fois l’apparence d’un tel chaton, en général, on ne peut plus confondre avec un chaton smoke car le rendu visuel est vraiment très différent.

Même un chaton smoke génétiquement ticked ne ressemble pas à ça !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Différences flagrantes entre les deux : (surtout entre 3 et 8 semaines, période pendant laquelle cela peut poser problème)


Les chatons génétiquement ticked (un chat non ticked ne peut cacher le ticked, l'allèle TiA  étant à caractère dominant, le terme souvent utilisé de porteur ticked est donc un non-sens), à la naissance, ont parfois également un semblant de masque, identique de forme à celui d’un chaton smoke, la grande différence réside dans la couleur et l'intensité de ce "masque".

 Je pense que l’apparition de ce semblant de masque réside dans le génotype du chat génétiquement ticked, s’il est TiA/Ti+ il sera présent, s’il est TiA/TiA, il ne le sera pas. 

 

 

Pour rappel, l'expression de l'allèle TiA  sur un chat A (agouti)


C’est également ce génotype sur le Locus Ti qui je suppose, déterminera en partie, l’apparence de la phase transitoire énoncée plus haut (corps moucheté d’argent partout ou corps moucheté d’argent avec pattes, face et queue fortement coloré avec quelques touches d'argent). Je précise en partie, car je pense également que cela est fonction de la pousse du poils, chaque chaton longhair évoluant à son rythme.

 

En résumé, à la naissance,

Un chaton génétiquement ticked non smoke :

  • a éventuellement un « masque » 1 à 2 tons plus clair
  • s’il est présent, « masque » parfois uniquement visible en fonction des conditions d’exposition à la lumière, en plein soleil par exemple, il ne se voit pas. On le distingue en revanche dans la pénombre ou lorsque l’on prend une photo au flash n fonction de l'orientation du chaton. Les pattes semblent également plus claires en fonction de l’exposition.

 

Un chaton smoke :

 

  • masque blanc lumineux qui saute aux yeux quelque soit les conditions d’exposition à la lumière

Chatons nés à l'élevage en 2018

A contrario, un chaton smoke ne cessera de s’éclaircir très nettement pendant sa croissance, parfois à tel point qu’à 3-4 mois, l’intégralité du corps est argent ou presque, ne laissant que la face, les pattes et la queue parsemées de couleur. Au fur et à mesure de la croissance d'un chaton smoke, l’intérieur de ses oreilles apparaîtra non coloré (en général vers 3-4 semaines) et de beaux « plumeaux » argent sortiront de ses oreilles.

Même dans le cas où le chaton n’éclaircit pas de manière spectaculaire, le chaton restera bien plus clair qu’au court de ses premières semaines et conservera ses marques fantômes (lorsqu’elles sont très présentes, donc en fonction de son génotype sur les Locus Ta et Ti) pendant de très longs mois.

 

 

Un autre détail visuel, surtout en début de phase de transition, qu’un ami éleveur m’a fait remarqué et que j’avais également observé chez les chatons génétiquement ticked non smoke nés chez moi. Très souvent, se sont des chatons qui pendant un temps, ont une apparence un peu rachitique alors qu’ils ont un poids identique à leur frère et sœur. Je pense donc que la présence de l’allèle TiA, modifie quelque peu, la texture (poils plus plaqué, moins aérien) et/ou la pousse du poils. En général l’ensemble s’harmonie vers (4-5 semaines).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aspect général

Chatons nés à l'élevage en 2018 et 2016


Chatons nés à l'élevage en 2018 et 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vu du dos


A présent que vous avez plus ou moins toutes les cartes en main pour ne plus vous tromper, je terminerais par l'illustration de l'évolution dans les trois couleurs de base non diluées, de chatons smoke et non smoke, certain génétiquement ticked, car c'est bien connu, des images valent plus que de longs discours.

Tous les chats ci-dessous sont nés à l'élevage.

 

Noir VS Black smoke

 A nouveau, pour plus de clarté,

les chats smoke sont notés



 

 

 

 

 

 

La photo adulte sur ce montage est la sœur de cette petite, je n’ai malheureusement pas réussi à retrouver la seule photo que j’avais d’elle, mais c’est sa jumelle.

Son évolution ayant été vraiment intéressante, je souhaitais la présenter.


Chocolat VS Chocolat smoke



Cinnamon VS Cinnamon smoke



Adhérent du SNPCC

Médiateur :

M. Yves LEGEAY

22 Boulevard A. Millerand

44 200 NANTES

www.mediateurprofessionchienchat.fr

 

Siret n° 822 971 644 00015

Affixe enregistré sous le n°24210

Titulaire de l'attestation de connaissance chien, chat et autres animaux de compagnie d'espèces domestiques n°2016/a6df-96c0

Titulaire du certificat de capacité pour l'élevage d'animaux non domestiques, arrêté n°2012-235-0008